Une amante reine

Publié le par Dandy

 
Ses lèvres sont douces, je les dévores consciencieusement comme si, comme si, comme si… la moindre parcelle de leur peau était importante. Comme si la douceur enivrante de cette chaire fraîche et humide sur la mienne me poussait inexorablement vers une expropriation, une appropriation mutuelle, comme si je devais la faire mienne, la dévorer. Nos bouches s’ouvrent telles des voûtes de cathédrales, dont les dames bigotes et droites se feraient face en rang d’honneur, contemplant le sermon impie d’un démon linguiforme. Mais ma main elle, cavalière, toujours, elle ne se laisse pas démonter, non, et un corps paysage se voit alors parcouru par une main amoureuse, par une main de peintre, d’aventurier, de rêveur. Qu’est donc ? longtemps mes doigts s’amusent d’un sein dont la beauté ne cesse de s’ériger en témoin de désirs dionysiens.

Dieu, je fond, elle attaque, je suis prisonnier. Nos baisers se sont tues. Finie les dames bigotes. Il n’est plus ici question que de dents ! de dents, de dentition, de crocs qui mordent et déchirent mon oreille, comme si elles étaient prisent de mouvements compulsifs, douloureux donc jouissifs. Je saigne, je suis paralysé.  Elle n’a pas finie, je ne bouge plus, je suis comme cloué au sol par le fait d’ondes sismiques parcourant ma colonnes vertébrales, par le fait d’électrochocs, le tout étant, bien sûr, trop délicieusement dangereux pour mériter d’être bravé. Mais sa main, sa main, sa MAIN ! Que puis je y faire ? non, s’en est trop, elle m’achève, je râle, sa main mène la danse de Saint Guy dépassant toute compréhension, elle va et vient telle une cosaque sur sa proie. Je meurs des coups redoublés d’une main le long de mon sexe. Je meurs et je jouis.

Mon sperme inonde une main en suspend. Corps en suspend, main en suspend, sperme en suspend, jouissance en suspend, extase en suspend, tout cela entraîné par une simple suspension du temps elle même liée à l’art d’une amante reine.

Publié dans La chambre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clélie 06/05/2006 23:18

Cette chambre me plait :)J'avous que c'est très beau...bravo mon cher Succulent

Laura 12/02/2006 11:50

et je ne m'y arreterais meme pas... :-(