Un éclat d'elle (3)

Publié le par Hafiz

Il me revient une matinée douillette où enlacés sur un canapé nous croquions nos croissants à pleines dents, en regardant un énième film. Je me rappelle la chaleur de son corps contre le mien et la douceur de ses jambes nues. Sa peau, sa chevelure, son sexe, tout en elle sentait bon et l’odeur même qu’elle exhalait se mêlait à celles du café et du pain frais, les rendant pour moi plus charmantes que jamais.

Publié dans La salon

Commenter cet article

Klara 04/02/2007 21:59

Je te remercie de ta petite note .... Je suis désolée  de ce grand délai de réponse, mais là ça y est je m'y mets !
J'ai pris le temps de lire et reparcourir tes notes. Je suis impressionnée. C'est simple et beau. Y'a du corps, des tripes...On peut plonger ses mains dedans.  C'est tout chaud, on s'y sent bien dans ton appartement...  On fait comment pour y habiter ?
Au plaisir
Whorement Vôtre
Klara
 

Laura 11/01/2007 21:03

ton odeur est la cloture du tout qu'est nous; le contenu nos corps nus...