Instant

Publié le par Hafiz

Il me revient, une soirée où tout nous était hostile. Une horde de braillards, puants et machistes  au goût plus que douteux composait notre horizon direct, qui se trouvait ainsi transformé en une morne étendue aride de tout intellect.
Aussi avions nous battu en retraite sur un modeste escalier en béton dont la rampe de protection nous protégeait de la stupidité rampante de notre environnement.
Elle s’était installée quelques marches au dessus de moi de sorte à ce que je puisse m’asseoir entre ses jambes. Et nous avons parlés, parlés, parlés tout en nous embrassant. Et tandis que la conversation avançait, l’escalier se faisait notre, il était notre domaine, notre univers et chaque foi que nous nous en éloignions ce fut pour le retrouver aussitôt.
Finalement la soirée se passa sans encombre. Tout les demeurés de la terre aurait pu venir me cracher à la gueule que je les aurais reçu avec un sourire béat, j’étais comblé, je lui parlais et j’avais aussi trouvé un bien bel escalier.

Publié dans La rue

Commenter cet article

Laura 13/01/2007 21:15

oui raconte nous la tienne, ta passionante sexualité, je suis curieuse de savoir ce qu'elle a de plus que la notre, à vrai dire ça m'intrigue...Facile de critiquer ce qu'on est incapabe de faire...(exemple de bon critique : Diderot, critique du roman traditionel, en a écrit un pour prouver qu'il était capable de faire ce qu'il dénonçait ; Madame de la Pommeraye)Oui raconte nous ta sexualité

Damien 13/01/2007 17:29

"Votre sexualité est complètement con et vos écrits des morceaux d'obscurité énormes.
Commentaire n° 4 posté par: yeshua shiva(site web) le 13/01/2007 "Et bien vive l'obscurantisme alors, je dois dire que je le préfère à la connerie de ta pseudo illumination.

Pierre 13/01/2007 15:53

Deouis février 2006, je suis souvent venu te lire sans ne laisser de message, cette année j'essairai de ne plus le faire...

yeshua shiva 13/01/2007 11:30

Votre sexualité est complètement con et vos écrits des morceaux d'obscurité énormes.

Hassan Séef 12/01/2007 10:35

Merci de m'avoir mis en lien; seulement tes pauvres lecteurs doivent être bien déçus par les derniers posts. Mais c'est ainsi, les flux et reflux de pensée échappent à toute loi; et que les biologistes et autres neuropathologistes ne viennent pas apporter d'explication rationnelle. Ce qui anime nos âmes leur échappe. Qu'ils associent une rétraction de l'hypothalamus à la dépression, qu'ils parlent de complexe protéique, de récepteur Gaba et d'ions Cl- pour répondre aux questions sur l'angoisse. Ainsi que l'iceberg ils voient la seule partie émergée. La partie immergée, le fonctionnement intime dans ce qu'il a de plus étonnant et déroutant n'appartient qu'à nous. le passage de l'euphorie post-coïtale à l'envie féroce de faire exploser le convoi de Sarkozy ne se réduit pas à une modification de polarité dans les canal perméants. Ces phénomènes ne sont que la cause. Certaines âmes peinent à trouver leur équilibre car sans cesse leur monde devient trop étroit.