Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec la rue

S'il y a Paris.

Si il y a les tons d'un tango particulierEt même avec ton tonton à l'accordéonJ'aime pas trop Paris je dois bien l'avouerJ'aime pas Paris pour pléthores de raisons Si il y a fêtes asiat' comme quartiers latinEt même avec le salsa clubing et le vinJ'aime...

Lire la suite

Ce slam

Ce slam n’est pas amour il est ressentiment.Il est le sens du sang versé par dogmatisme,Il est la misère, la vision de Saint Jean,L’insupportable souffrance du Zoroastrisme,Il est l’impossible désir de nos vengeances Caché dans des abysses au delà même...

Lire la suite

Un autre

Le soleil nous écrasait, de son zénith dans les vapeurs de Barcelone.Les ocres des murs catalans grillaient avec lenteur et les odeurs d’olives s’accordaient unes à unes. C’est alors que deux doigts aveugles se plongèrent dans une sacoche de cuir, il...

Lire la suite

Le cageot

A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie. Agencé de façon qu'au terme de son usage il puisse être brisé sans...

Lire la suite

VIE

Voilà virevoltant et volant à tout vaLe V qui vient avant les suivantes voyelles.Mais voyons le vraiment : si violent il n’est pas,On le sait virulent et centre de merveille. Voici qui nous sourit et qui avec envieNous dit, tel un ami : « oui » ; c’est...

Lire la suite

Instant

Il me revient, une soirée où tout nous était hostile. Une horde de braillards, puants et machistes au goût plus que douteux composait notre horizon direct, qui se trouvait ainsi transformé en une morne étendue aride de tout intellect.Aussi avions nous...

Lire la suite

La ligne à usage unique

C’était un après midi d’hivers fiévreux. J’avais traversé la moitié de la ville à pied, sous la pluie et le vent. La température de mon corps avoisinait les 39 degrés et mon crane était sur le point d’exploser. Je fis le reste du trajet en bus. Du moins...

Lire la suite

Il était tellement beau...

Il était là, il avançait avec ses airs de grand duc, son sourire étincelant, sa peau blanchement belle, ses yeux ténébreux, sa chevelure de feu, son ptit nez à croquer. Il avait en plus cet air que je qualifierai de fierensoit… ou de fierdesoit… enfin…...

Lire la suite